Tu envisages de partir à l’autre bout du monde… Ta famille, tes amis, tu t’en fou? Tu ne nous aimes pas vraiment en fait?

Quand pour tes proches ton départ est un abandon…

J’ai eu cette discussion avec quelqu’un de proche, de très proche qu’il va m’être tellement difficile de laisser en France, de voir encore moins qu’aujourd’hui… C’est une personne à qui je pense tous les jours, que j’aime profondément alors forcément cette question m’a vraiment bousculée …

Alors, j’ai décidé de te répondre aujourd’hui:

Est-ce que je suis égoïste? Est-ce que j’ai le droit de tout quitter, de laisser autant de monde derrière moi?

Oui si tu as a besoin de moi, c’est vrai que je ne serais pas là!

Je vais louper peut-être un mariage, la naissance d’un neveu ou les 40 ans d’un super pote ou pire, je ne serais pas à l’enterrement d’un de mes grands parents.

Alors pour moi aussi, c’est une décision difficile, c’est un cas de conscience en fait!

Non je ne t’abandonne pas!

Je pars pour être moi!

Je dois juste vivre, je suis fondamentalement quelqu’un de libre et si je ne crée pas cette liberté, ma  vie n’a pas de sens. Et alors je ne pourrais plus me réjouir pour toi, je ne pourrais plus rien t’apporter même si je suis à côté de toi, parce que je ne serais plus moi en fait!

Alors c’est vrai, ce sera différent, je vais te forcer à un autre mode de communication. Mais tu sais, même en vivant à à peine deux heures de route de toi, on ne se voit jamais assez, on est prises chacune dans notre quotidien et parfois même on peut laisser des semaines sans prendre le temps.

On va créer une nouvelle relation… plus intense.

Alors je te promets de penser à toi et tu pourras compter sur moi. On parlera surement bien plus qu’aujourd’hui et se sera intense parce qu’on aura besoin l’une de l’autre. Tu me donneras des nouvelles de la France, je te pousserai à rêver, je te ferai découvrir de nouvelles choses et on partagera nos moments de bonheur, toujours.

On se soutiendra encore dans les épreuves, c’est pas la distance qui va empêcher ça. On va juste apprendre à le faire autrement.

Vous êtes mon ancre…

Alors, aujourd’hui j’ai envie de vous dire, à toi, à ma famille, à mes amis je vous aime, je ne vous fuis pas au contraire c’est grâce à vous que je me sens forte, que je peux envisager de changer de vie vous êtes mon ancre et c’est ça qui va me permettre de garder la cap!

 

Et vous, en attendant demain dites-moi en commentaire “qu’est-ce qui est difficile dans votre rêve pour votre entourage?”

Pensez à liker, commenter et partager et surtout à vous abonner pour ne rien louper et moi je vous dis à demain!

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  •  
  • 4
  •  

parentsnomades

Je m'appelle Adélie ! Je suis maman de deux enfants, chef de projet web et coach de vie. Je suis en préparation d'un voyage au long cours à vélo, en famille et sans date de retour ! Départ prévu au plus tard à l'Automne 2019. Mon but : fédérer les parents nomades et les futurs parents nomades pour s'inspirer des réussites et en motiver d'autres ! Je vous partage tout mon parcours pour changer de vie et j’interroge ceux qui ont réussi afin de m'enrichir et j'espère de vous enrichir de leurs expériences et vous aidez à franchir le pas !

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui suis-je?

Je m’appelle Adélie.

A travers ce blog, mon but c’est de vous motiver à réaliser vos rêves.

Je suis coach, maman de deux enfants et je vous partage, étape par étape, la réalisation de mon projet de voyage au bout du monde sans date de retour…

Une sacrée aventure qui commence et que je vous propose de suivre en une minute chaque jour en vidéo!

 

Rejoignez-nous sur Instagram !

Suivez-nous sur Youtube !

youtube parents nomades

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 134 autres abonnés